Pelouse-et-Gazon.fr

L’entretien du gazon

Guide d'entretien du Gazon - Pelouse&Gazon

Besoin de semences de gazon ? D’une nouvelle tondeuse ? D’outils d’entretien ?
> Achetez vos produits en ligne sur Tondeogreen.com

Pour garder un gazon esthétique, pratique, et en bonne santé, il faut l’entretenir de façon régulière et organisée. Un gazon a besoin d’être entretenu. Votre gazon a tout simplement besoin de vous ! Alors hors de question de l’abandonner : revoyez dès aujourd’hui les manières de soigner votre étendue verte si précieuse à l’harmonie de votre jardin.

Découvrez les travaux d’entretien les plus importants pour votre gazon

La tonte est bien entendu l’entretien n°1 qui viendra en tête de tous les jardiniers, les plus expérimentés comme les grands débutants. Si tondre la pelouse sera assurément la tâche réalisée le plus couramment et régulièrement, sur le long terme, elle perdra en qualité et ne suffira pas à l’entretien d’un gazon de qualité et en bonne santé.

S’il n’est pas stimulé d’une autre façon, le gazon ne pourra pas se développer « normalement » et finira par disparaître de votre terrain petit à petit. Beaucoup d’entre vous connaîtrons également la scarification, le roulage, voire l’aération, et bien sûr l’arrosage et le désherbage auxquels l’on ne pense pas forcément lorsqu’on parle d’entretiens indispensables, mais qui restent néanmoins déterminant pour le bien-être de votre gazon.

Au milieu de tout ce qui est dit, écrit, conseillé ou recommandé, que ce soit par les internautes, les amateurs, les professionnels, les fabricants et les revendeurs, nous nous devons de faire un tri et de réfléchir à ce qui va vraiment compter pour le développement d’un bon gazon.

Ainsi, nous pouvons établir une dizaine de points qui méritent votre attention :

1. La tonte

Vous êtes amateur de l’odeur de l’herbe fraichement coupée au printemps ? 🙂 La tonte marque les esprits de tous les jardiniers (et parfois des voisins à cause du bruit des anciens moteurs thermiques), mais peu se rendent compte de l’importance, du rôle et de l’impact de la tonte sur le gazon. Il faut alors voir la tonte en 2 points : le premier est de comprendre l’utilité de la tonte et son effet sur le gazon; le second est de connaître les meilleures méthodes de tonte pour entretenir son gazon de la meilleure des façons.

En découvrant notre guide sur la tonte, vous aurez des réponses sur ces questions :
Pourquoi faut-il tondre ?
Quel est l’effet de la tonte sur la gazon ?
A quelle fréquence faut-il tondre ?
A quelle période dois-je ressortir ma tondeuse à gazon ?
Quelle hauteur de coupe choisir ?
Quelle est la meilleure tondeuse pour mon gazon (rotative, hélicoïdale, manuelle, etc.) ?
Ainsi qu’un récapitulatif de quelques règles à retenir lorsque l’on tond son gazon.

2. L’arrosage

L’arrosage est un point encore trop méconnu. Nous savons tous que le gazon a besoin d’eau pour vivre, mais il est difficile de déterminer les quantités nécessaires, et de savoir à quel moment il est judicieux d’arroser son tapis vert. L’arrosage à la création est trop souvent mal maitrisé et ne facilite pas la croissance des graminées. L’arrosage d’entretien mal maitrisé lui aussi peut causer des problèmes de rétentions, ou favoriser le développement de mousses et de maladies. De plus, des doutes planent sur le côté non-écologique de l’arrosage et bien souvent, les jardiniers amoureux de la Nature (comme nous !) font l’impasse sur l’arrosage. Il existe pourtant des solutions simples pour arroser son gazon efficacement et respectueusement !

En lisant notre guide sur l’arrosage, vous découvrirez :
-A quelle période de l’année faut-il arroser le gazon ?
-Faut-il arroser à la création ou tout au long de la vie du gazon ?
-Dois-je arroser fortement sur une période courte ou alors arroser finement sur plusieurs heures ?
-Quelles sont les solutions pour arroser efficacement mon gazon tout ayant une démarche écologique responsable ?
-Quels sont les meilleurs accessoires pour arroser son gazon ?

3. Le désherbage

A ce sujet, tous les jardiniers ne se sentiront pas concernés. Mais il vaut mieux prévenir que guérir, et il est toujours utile de savoir comment limiter le risque de voir votre gazon recouvert de « mauvaises herbes ». Alors si vous souhaitez gardez votre gazon en l’état ou si votre gazon est régulièrement envahit par les pissenlits, jetez un œil à notre guide du désherbage gazon qui pourrait bien vous venir en aide immédiatement.
Vous découvrirez comment lutter efficacement contre l’apparition de mauvaises herbes, que cela soit par des techniques avant même le semis du gazon, ou une fois que le gazon est bien implanté. Si votre terrain est déjà envahit : pas de panique ! Il vous suffira d’appliquer les méthodes simples pour supprimer ces mauvaises herbes, qu’elles soit manuelles ou assistées, et de contrer leur retour.

Nous répondons ainsi précisément à ces questions :
-Pourquoi mon terrain est-il envahi par les mauvaises herbes ?
-Comment s’assurer qu’aucune mauvaise herbe ne viendra s’implanter sur mon gazon ?
-Comment faire pour retirer les mauvaises herbes de ma pelouse ?
-Que dois-je faire pour ne pas qu’elles reviennent ?
-Quels sont les équipements et les traitements qui peuvent m’aider à lutter contre les mauvaises herbes ?

4. La scarification

Oui, la scarification ! Sûrement l’entretien le plus mal-compris (le pauvre !) par les jardiniers non-initiés, la scarification du gazon est pourtant capable de rajeunir votre gazon et de l’empêcher de sombrer : en somme, lui offrir un regain d’énergie voire une nouvelle vie !
La scarification permet en effet d’arracher les parties « mortes » à la base du gazon. Ces éléments, à terme, l’empêche d’assimiler les éléments nutritifs du sol, l’empêche d’absorber l’eau correctement, et gêne également l’aération. Il faut donc régulièrement les retirer, afin de laisser la place aux herbes en bonne santé qui combleront les zones vides (si beaucoup d’éléments ont été retirée, il faudra toutefois procéder à un sur-semis pour combler les trous).
Ce qui repousse certains jardiniers à procéder à une scarification, c’est de voir tant d’amas se retirer, et d’avoir l’impression de détruire son gazon en voyant tout ce vide apparaître ! N’ayez crainte, tout ceci est parfaitement normal et nous vous invitons à lire notre guide sur la scarification du gazon pour en savoir plus sur la scarification. En ayant suivi notre guide, vous pourrez facilement répondre à ces questions :
-Pourquoi dois-je scarifier ma pelouse ?
-Quel est l’effet de la scarification ?
-Que faire après avoir scarifié mon gazon ?
-A quelle période de l’année doit-on passer le scarificateur ?
-Quels sont les types de scarificateurs qui existent ?

5. L’aération

Le gazon dépend de son environnement et encore plus particulièrement du sol sur lequel il est implanté. Sans rentrer dans la composition et la structure de votre sol (nous le ferons au chapitre sur l’amendement), sachez que le gazon se développe sur une surface « vivante » qui doit pourvoir assimiler l’eau comme l’air. Un problème souvent rencontré par les jardiniers : le compactage du sol. Un sol pauvre dans sa structure ou un sol qui subit des passages lourds régulièrement va avoir tendance à s’affaisser et à se compacter. Ce sol compacté devient quasi perméable et ne laisse pas circuler l’air et difficilement l’eau. Il faut alors absolument décompacter ce sol sous peine de voir les végétaux implantés dessus dépérir. Impossible de faire pousser un gazon sur du béton ; impossible de faire pousser un gazon de qualité sur un sol qui se « bétonise ». L’aération va résoudre ce problème en allégeant le terrain. Elle peut être réalisée de différentes façon et à intervalles différentes, à l’aide d’un aérateur gazon.

Pour tout découvrir sur les bienfaits de l’aération du gazon, retrouvez notre guide sur l’aération ! Vous saurez ainsi répondre à ces questions :
-Pourquoi faut-il aérer son gazon ?
-Quels sont les effets de l’aération ?
-Comment réaliser une aération efficace ?
-Qu’est-ce qu’un aérateur et comment l’utiliser ?

6. Le roulage

Le fameux rouleau à gazon qui couche les brins d’herbe, tout un souvenir si vous avez eu l’occasion de le passer dans le jardin de vos parents en étant enfant. L’intérêt de tirer ce rouleau lourd et pas très maniable ? Bof… rien de bien convaincant à l’époque, surtout au vu du caractère fastidieux de la tâche. Pourquoi doit-on le passer alors ? Parce qu’il favorise le tallage des graminées ! Le passage du rouleau provoque l’inclinaison des brins d’herbe qui se développeront d’une façon tissée. Un véritable « tapis » vert ! Un gazon dense et tissé sera en bonne santé et ne laissera pas la place aux mauvaises herbes ou à la mousse. Il aura également un meilleur rendu esthétique. Et les rouleaux actuels sont bien plus faciles d’utilisation que les gros rouleaux métalliques d’époque. Plus aucune excuse pour ne pas rouler votre gazon maintenant !

Consultez notre guide sur le roulage du gazon pour tout découvrir de ses bienfaits :
-Pourquoi rouler mon gazon ?
-Quand faut-il rouler la pelouse ?
-Quel doit être le poids de mon rouleau à gazon ?
-Quels sont les différents types de rouleaux à gazon existants?

7. La fertilisation / L’amendement

Souvent confondus car associés, la fertilisation et l’amendement sont ici aussi réunis dans un même guide. Si la fertilisation désigne l’apport d’éléments nutritionnels aux plantes via la terre, l’amendement est une modification de la structure du sol, en comblant ses lacunes ou en l’allégeant en apportant une terre plus légère par exemple. Si la confusion est courante, la raison est simple : certains terreaux et composts ont des effets sur la fertilisation comme sur l’amendement. Les 2 thèmes sont ainsi liés et l’on ne peut conseiller un compostage pour l’apport nutritif sans prendre en compte la modification de la structure du sol.

En lisant notre guide, vous saurez tout sur la fertilisation et sur l’amendement de votre sol. Nous abordons particulièrement les points suivants :
-Qu’est ce que la fertilisation et pourquoi fertiliser mon gazon ?
-Quel rôle joue la structure du sol et comment la modifier ?
-A quelle fréquence et à quelles périodes dois-je apporter de l’engrais à mon gazon ?
-Quelles sont les techniques pour répandre engrais et compost correctement ?
-Quels sont les équipements qui permettent d’amender facilement mon terrain ?

8. Le regarnissage

Quand le gazon se dégarni de lui-même avec le temps, ou après une grosse scarification, il est conseillé de combler les trous avec de nouvelles semences de gazon afin de créer de nouveaux plants qui recouvreront l’espace vacant. Si le regarnissage s’apparente au premier semis lors de la création du gazon, il faut comprendre sa légère différence et veiller à ce qu’il soit bien assimilé dans le gazon existant. Pour cela, il faut réfléchir à la cause de la disparition du gazon implanté avant et choisir une semence de gazon adéquate afin de ne pas répéter la même erreur et voir son gazon disparaître quelques mois plus tard. L’idéal est aussi d’obtenir une cohérence esthétique dans l’intégration du nouveau gazon.

Notre guide du regarnissage vous aiguillera sur le regarnissage de votre pelouse étape par étape, vous découvrirez notamment :
-Pourquoi faut-il regarnir son gazon ?
-Comment choisir les semences de regarnissage ?
-Toutes les étapes d’un regarnissage

9. La protection contre les nuisibles

Les insectes et les animaux peuvent à tous moments endommager votre gazon ou votre semis. S’il est difficile de les tenir éloignés et encore plus de les tenir éloignés en ne perturbant pas la biodiversité, il existe toutefois des méthodes et astuces pour limiter au maximum les désagréments tout en respectant notre environnement. Il est important de ne pas lutter plus que de raison et de ne pas se laisser entrer dans un combat sans fin contre la Nature. A nous de trouver les solutions pour nous adapter à notre environnement tout en en profitant au maximum ! 🙂
Nous abordons dans notre guide sur la protection du gazon contre les nuisibles les éléments suivants :
-La liste des nuisibles potentiels
-Les bonnes pratiques pour éviter les désagréments
-Comment réagir en cas de dégâts sur votre pelouse

10. La prévention et la guérison des maladies du gazon

Les « maladies » du gazon sont courantes et la plupart sont causées par des champignons se développant dans des conditions bien précises (trop d’humidité, tontes pas assez régulière, etc.). L’intérêt est alors de connaitre ces conditions et de les améliorer afin que votre gazon ne développe pas ces maladies. Certains de ces champignons se traiteront à l’aide de fongicide, et il est important de réagir rapidement afin de ne pas laisser le champignon infecter et détruire une partie de votre pelouse.
Dans notre guide sur la prévention et la guérison des maladies du gazon, nous abordons les points suivants qui vous permettront de garder votre gazon en bonne santé :
-Liste des différentes maladies et comment les supprimer du gazon
-Comment remettre son gazon en état après la suppression d’un champignon