Aérer son gazon simplement avec les fourches et les aérateurs

Pourquoi aérer son gazon ?

La pluie, les piétinements, le passage de la tondeuse : tous ces éléments engendrent l’écrasement du sol. La terre devient de plus en plus compacte jusqu’à ne plus être propice au développement d’un gazon de qualité. Les racines ne se développent plus facilement, les éléments nutritifs sont bloqués.

Réaliser l’aération

Il faut alors remédier à ce problème en allégeant le terrain, soit en prélevant de la terre, soit en la mélangeant avec un terreau plus léger.

L’idéal est de procéder à l’aération juste avant la grande période de pousse de votre gazon afin qu’il puisse rapidement et facilement combler le vide laissé par l’aération. Certains gazon ont un pic au printemps et à l’automne, d’autres uniquement durant l’été. Essayez alors d’aérer votre pelouse 2 semaines avant la bonne période.

Une bonne aération devrait être réalisée tous les 3 ans. Sauf si votre terre devient anormalement compacte en moins de temps.
Vous pouvez également effectuer une aération plus légère chaque année, entre les grosses aérations.

Les aérateurs

La méthode d’aération diffère légèrement en fonction du type d’aérateur utilisé.

1. La fourche à bécher

La fourche à bécher (également appelée Biofourche) est simple à utiliser : manuelle, vous la trainez sur le sol et l’enfoncez dans la pelouse en toute simplicité grâce à un appui du pied. Elle est munie de pics pleins et ne retire pas de carottes. Vous pouvez combler les petits trous obtenus (environ 15cm de profondeur) avec du terreau.

2. Les aérateurs

Les aérateurs classiques se présentent comme la fourche à bécher. Néanmoins, leurs pics sont creux et permettent l’extraction de carottes de terre de votre sol.

3. Les aérateurs à pousser

Les aérateurs à pousser sont un peu plus particulier. Les pics sont présents sur un cylindre que vous pousser à l’aide d’un manche. L’aération sera plus légère (moins large, moins profonde), mais ce système est plus rapide. Vous pouvez alors le passer chaque année, en guise d’appoint d’une aération plus complète.

4. Les aérateurs motorisés

Les aérateurs motorisés permettent de carotter un grand terrain sans efforts. Leurs pics sont également fixés sur un cylindre rotatif. La profondeur du carottage est généralement variable.

Récapitulatif sur l’aération

  • Il faut aérer pour décompacter la terre. Une terre trop compacte empêche la bonne assimilation des éléments nutritifs par le gazon.
  • L’idéal est d’aérer le gazon quelques semaines avant sa période de pousse optimale.
  • Il faut réaliser une grosse aération tous les 3 ans.
  • De plus petites aérations peuvent être réalisée entre temps.
  • Vous pouvez combler les trous avec un terreau léger favorisant la repousse du gazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.