Pelouse-et-Gazon.fr

Et le gazon synthétique ?

Cela trotte dans la tête lorsque l’on voit la pelouse artificielle dans les stades ou chez les voisins ; on est amené à se dire pourquoi pas chez moi ? Mais de multiples interrogations surgissent par la même occasion tant sur l’aspect, que sur l’entretien ou encore sur la pose. Voici le moment idéal pour obtenir quelques informations en la matière.

La pelouse artificielle : une origine surprenante

Le gazon synthétique, appelé également pelouse artificielle, a pris son origine grâce au théâtre ! En effet en 1910 un chercheur anglais à créer un tapis tissé de fourrures animales et ceci pour créer des décors de théâtre. Au fur et à mesure des années, le tissage en fourrure a été remplacé par des matières synthétiques et a ainsi pu trouver d’autres fonctions grâce à l’amélioration de ses performances. L’utilisation de l’herbe artificielle a pris son essor en 1960, date à partir de laquelle le gazon synthétique a été disposé pour la première fois sur un stade sportif.

Une matière pour de nombreuses utilisations

Utilisé principalement par les professionnels en extérieur pour les stades, les progrès réalisés en matière d’herbes artificielles ont permis de générer d’autres créneaux d’application. La pelouse artificielle s’invite désormais chez les particuliers en remplacement d’une pelouse abîmée par exemple, mais également dans les salons professionnels, dans les milieux urbains, pour l’aménagement paysager…. Le réalisme « plus vrai que nature » de ce produit en a fait un atout majeur pour ceux qui ne veulent plus ou ne peuvent pas installer de gazon naturel.

Les trois grandes familles de gazon synthétique

  • Le 100% synthétique qui remplace totalement l’herbe naturelle. Il est fortement ressemblant et peut s’utiliser sur les espaces sportifs mais de surcroit sur des terrasses, des balcons, en substitution de votre pelouse, pour égayer un milieu urbain…
  • Le gazon hybride qui est plutôt utilisé dans le milieu sportif pour renforcer un gazon naturel et aider à sa régénération.
  • Le gazon moquette est quant à lui utilisé en intérieur, pour une imitation herbe sur un salon de la nature par exemple. D’aspect ras comme une moquette, il ne ressemble pas à de l’herbe naturelle mais à un coût très faible ce qui peut être judicieux pour un événementiel éphémère.

Les avantages du gazon synthétique unanimement reconnu mais des inconvénients à prendre en compte

Tout d’abord, le gazon synthétique demande peu d’entretien, pas de tondeuse à passer par exemple. Et pas besoin d’engrais et de pesticides. Il permet également des écoulements d’eau plus rapide et évite donc la stagnation des boues. Pour les régions qui subissent la sécheresse et donc la pénurie d’eau, le gazon synthétique permet d’avoir un extérieur agréable sans arrosage. Du Nord au Sud toutes les régions ont donc un intérêt à l’utilisation de ce produit qui en plus du confort qu’il apporte aux utilisateurs, réduit également leur impact écologique.

La résistance aux UV, aux différents climats permets par ailleurs une utilisation toute l’année ou sur toutes les surfaces : jardin, terrasse, véranda, balcon et ceci sans terre donc sans saletés qui pourraient envahir la maison.

De plus il est particulièrement résistant puisque l’on peut jouer 5 fois plus longtemps sur un terrain de sport synthétique que sur un terrain naturel. Cela étant également valable pour le gazon hybride puisque les dommages dus à un jeu intensif sont bien moindre que sur une herbe traditionnelle et que le temps de repousse est réduit. Les espaces sportifs peuvent donc être utilisés beaucoup plus donc plus rentabilisés.

Dans les milieux urbains, outre le gain pour l’aménagement paysager, il faut ajouter que la pelouse artificielle permet d’une part de diminuer le coût de personnel puisque l’entretien est moindre et d’autre part de repousser les insectes et autres oiseaux attirés par une herbe naturelle, ce qui peut être gage de sécurité aux abords des tramways ou des aéroports par exemple.

L’inconvénient majeur est que contrairement à une herbe naturelle qui même avec quelques difficultés dues aux conditions climatiques, aux passages répétés…. va se régénérer, le gazon synthétique a une durée de vie limitée estimée à environ une dizaine d’années.

Le coût à l’achat peut également être un frein à l’installation de la pelouse artificielle. Quoique parfois en faisant bien les comptes entre l’engrais, l’eau d’arrosage, le coût de la tonte….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *